Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 10:33

La Compagnie Luc Amoros joue « Je leur construisais des labyrinthes » du 10 au 14 mai, à Albertville, Le Dôme Théâtre.

 

luc-amoros-labyrinthe-1.jpg

 

Au menu, il y a une incursion dans la mythologie grecque, beaucoup de souvenirs et des ombres, un dessert du sud… Luc Amoros invite le public à une rencontre intime, un peu comme si les spectateurs étaient des proches. D’abord, il y a le ton de la rencontre : « Chers amis… Je peux vous appeler chers amis ? » Le public s’installe au milieu du « chantier » du créateur, entouré d’une montagne de cartons. Ce n’est pas un déménagement. C’est sa maison, c’est sa vie. Entre cabane géante et cuisine de fortune. Dans un coin, de l’eau chauffe à petit feu. Dans les histoires contées, les mythes de la mer Egée, des pannes d’électricité, des bougies, du théâtre d’ombres… Mais n’en disons pas trop.
Sachez seulement que le conteur déroule son fil d’Ariane et partage son bonheur, celui d’un homme qui depuis toujours, aime fabriquer des rêves.

 

photolaby-dominiqueverite2-site-525.jpg

 



• Le Dôme Théâtre d'Albertville, salle de la Pierre du Roy (Savoie)

- Mardi 10 mai à 9 h 45 et 14 h 30.
- Mercredi 11 mai à 19 h 30.
- Jeudi 12 mai à 9 h 45 et 14 h 30.
- Vendredi 13 mai à 9 h 45 et 14 h 30.
- Samedi 14 Mai à 10 h 30 et 18 h.

 

Cliquez ici pour aller sur le site de la Compagnie Luc Amoros

 

Cliquez ici pour aller sur le site du Dôme Théâtre d'Albertville

Repost 0
Published by theatredombres-actu - dans Mai 2011
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 09:04

Le Théâtre de l'Ombrelle joue « Le Prince Tigre ».

 

prince_tigre-ombrelle-2.jpg

 

En Extrême Orient, au cœur de la forêt… un conte émouvant sur la sagesse asiatique, inspiré du livre de Chen Jiang Hong, édité à l’École des Loisirs.

 

prince tigre-ombrelleCliquez ici pour aller sur le site du spectacle


 • A la Maison des arts de Créteil (Île-de-France)
- Mercredi 4 mai 2011 à 14 h 30.
- Jeudi 5 et vendredi 6 mai 2011 à 10 h et à 14 h 30.
- Samedi 7 mai 2011 à 17 h.
- Lundi 9 et mardi 10 mai et le 6 mai 2011 à 10 h et à 14 h 30.
• Au Centre culturel Joël Le Theule à Sablé-sur-Sarthe (Sarthe)
- Lundi 16 mai 2011 à 15 h 30.
- Mardi 17 mai 2011 à 10 h et à 15 h 30.
• Au Théâtre Claude Debussy à Maison-Alfort (Île-de-France)
- Mercredi 18 mai 2011 à 15 h.


Repost 0
Published by theatredombres-actu - dans Mai 2011
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 08:53

La Troupe du Département des arts et spectacles du Ministère de la culture cambodgien jouera Le 1er juin et le 2 juin 2012 à la Cité de la Musique à Paris.


Cambodge-Theatred_ombresCoupe.jpg

 

• Vendredi 1er juin 2012 à 18 h 30
Zoom sur une œuvre : théâtres d'ombres du Cambodge
 

Stéphanie Khoury, ethnomusicologue
 

Médiathèque de la Cité de la musique – Tarif : 8 €

• Vendredi 1er juin 2012 à 20 h
Petit et grand théâtres d'ombres du Cambodge


Troupe du Département des arts et spectacles du Ministère de la culture cambodgien
Salle des concerts de la Cité de la musique – Tarif : 25 ou 20 €
 
Première partie
Petit théâtre d'ombres sbek touch 


Prey Kala Phleung (Le Mâle mort)
Dérivé des formes ancestrales des théâtres d’ombres indien et malais, le sbek touch khmer (littéralement « petit cuir », en référence à la technique de  fabrication des marionnettes) est plus proche des préoccupations des  villageois que le sbek thom (« grand cuir »). Très populaire dans les campagnes, prisé des enfants comme des adultes, le spectacle se joue dès le coucher du soleil au milieu des rizières et la fête peut  durer parfois plusieurs heures. Le Mâle mort conte l’histoire  d’une femme enceinte qui meurt avec son fils dans le ventre, pour se  transformer en un fantôme sanguinaire qu’un bonze finira par capturer.

 



Seconde partie
Grand théâtre d'ombres sbek thom 


Pongna Kay Andet tek (Le Cadavre de Pongna Kay, extrait du Reamker, le Ramayana khmer)
Contrairement à celles du « petit cuir », les marionnettes du « grand cuir » ne sont pas articulées. Et ce sont des danseurs- porteurs qui, tout en tenant les figures, exécutent une chorégraphie sur des thèmes  tirés du Reamker, la version cambodgienne de l’épopée du Ramayana. Les danseurs sont accompagnés par un orchestre pinpeat et par deux narrateurs qui sont les maîtres du spectacle.
 
 Cliquez ici pour aller sur le site du spectacle
 
 
• Samedi 2 juin 2012 à 20 h 00


Grand théatre d'ombres : Ramayana khmer
Troupe du Département des arts et spectacles du Ministère de la culture cambodgien
Salle des concerts de la Cité de la musique – Tarif : 25 ou 20 €



Reamker, le Ramayana khmer

Par bien des aspects, le Reamker, le Ramayana khmer, qui daterait du début du second millénaire, diffère de la légende originelle brahmanique en conférant un rôle déterminant au
personnage d’Hanuman, roi des singes. D’autre part, les attributs divins du dieu Rama, réincarnation du dieu Vishnou dans le panthéon hindou, disparaissent dans le Reamker pour laisser place à un héros plus « réaliste », à la fois puissant et vulnérable, appartenant davantage au monde des mortels qu’à celui des dieux. 
Cette représentation de sbek thom met en lumière les trois principaux épisodes du Reamker narrant l’alliance du prince Rama et de la princesse Sita, les subterfuges du démon Ravana pour enlever Sita et piéger Rama, la libération de Sita par Hanuman, roi des singes, et son armée, les mises à l’épreuve de Sita par Rama et l’exil de Sita auprès de l’ermite Eisei.
 
Cliquez ici pour aller sur le site du spectacle

Repost 0
Published by theatredombres-actu - dans Juin 2012
commenter cet article

Présentation

  • : L'actualité du théâtre d'ombres
  • L'actualité du théâtre d'ombres
  • : Ce blog présente l'actualité des spectacles, ateliers, expositions et stages organisés autour du théâtre d'ombres chinoises. Si vous souhaitez signaler une manifestation de théâtre d'ombres, écrivez-nous en cliquant sur la rubrique Contact de ce blog.
  • Contact

Recherche